What’s the origin of Language? Neither innate nor revealed. Then what?

Image for post
Image for post
France Québec Italy

Jacques Coulardeau, Gustave Guillaume & Jacques Teyssier at Academia.edu (63)

GUSTAVE GUILLAUME

DE LA GLOSSOGÉNIE À LA PHYLOGÉNIE DU LANGAGE

DES TROIS AIRES AUX TROIS ARTICULATIONS

https://www.academia.edu/11696415/GUSTAVE_GUILLAUME_DE_LA_GLOSSOG%C3%89NIE_%C3%80_LA_PHYLOG%C3%89NIE_DU_LANGAGE_DES_TROIS_AIRES_AUX_TROIS_ARTICULATIONS

Dr Jacques Coulardeau

On ne peut pas reprocher à Guillaume d’ignorer les résultats de la recherche archéologique, anthropologique et historique des dernières vingt années. On peut et on doit cependant clairement montrer les contradictions formelles que ces leçons contiennent.

Gustave Guillaume pour des raisons qui nous échappent fonctionnait avec deux modèles formels ; un modèle binaire surprenant mais très rhétorique, j’entends digne de la classe de rhétorique du lycée qu’il avait du suivre : « thèse + antithèse = synthèse », formulation largement reprise par Saussure et sa formule « langage = langue + parole » que Guillaume ne fait que transformer en « langage = langue + discours ».

Cependant dès qu’il entre, à la suite de Meillet fréquemment cité, « chaque langue forme un système où tout se tient et a un plan d’une merveilleuse rigueur. » (256), dans les (sous-)systèmes qui composent le système global d’une langue ou le système encore plus global du langage, il emploie un modèle ternaire très systématique : les trois chronothèses de la chronogenèse, les trois aires de la glossogénie, etc. Il insère cette triade mentale dans le tenseur binaire ce qui donne « langage puissanciel || effection || langage effectif » (285) mais cette effection qui est bien une opération en soi est réduite à un seuil ou centre d’inversion qu’il ne compte alors plus comme une opération ternarisant le tenseur binaire qu’il s’obstine à définir comme binaire.

Cela est étrange mais plus de cinquante ans après le délivrance de ces leçons il est bien sûr impossible de faire l’impasse sur la recherche qui a eu lieu pendant ce demi-siècle et on se doit d’appliquer les trois consignes de Guillaume sans oublier la deuxième de l’exploration de l’effection (« 2. explorer l’effection »). Les linguistes ont du pain sur la planche mais ils se doivent de devenir anthropologues et archéologues s’ils veulent comprendre la langue.

La question cruciale est :

QUELLE EST L’ORIGINE DU LANGAGE ?

Cette immense recherche vaut bien un désagréable désagrément avec les créationnistes d’inspiration religieuse ou les innéistes d’inspiration chomskyenne. Cela permettrait aussi d’ailleurs de comprendre que la Singularité de Ray Kurzweil est, comme son nom l’indique, un peu courte ou singulière.

Image for post
Image for post
Napoli — Naples

APRÈS LE QUÉBEC EN JUIN 2015

L’ITALIE (NAPLES) EN AVRIL 2016

LA LUMIÈRE FINIRA BIEN PAR SURGIR

DE L’ESPRIT HUMAIN

Colloque international Conference

(Naples 21–22 april 2016)

Psychomécanique, typologie, origine du langage :

nouvelles perspectives de recherche

Psicomeccanica, tipologia, origine del linguaggio:

nuove prospettive di ricerca

PRIMO-PSYCHOGENÈSE DU LANGAGE

Dr Jacques COULARDEAU

Synopsis-Paie Nice-Levallois-Perret

http://www.slideshare.net/JacquesCoulardeau/primo-psychogense-du-langage

Je garderai en tête tout du long que le processus d’acquisition du langage par les nouveau-nés suit la même trajectoire que le processus d’invention du langage par Homo Sapiens. Je n’exploiterai pas ce principe ici.

La naissance n’est pas une table rase. Le nouveau-né arrive au monde avec un acquis linguistique auditif non différencié sémantiquement (Maternité de Roubaix, années 1980)

La naissance est un traumatisme pour le nouveau-né : processus violent et passage brutal d’un flux nutritionnel continu à des flux respiratoire, nutritionnel et digestif-intestinal discontinu et devant dès le premier instant être sollicités par le nouveau-né et contrôlés.

Cette naissance de plus pose le nouveau-né dans une situation discursive qu’il n’avait jusque-là qu’entendue et à laquelle il va participer dès son premier cri qui a sens pour le médecin accoucheur, et dès son second cri qui prend sens pour la mère, ou la personne soignante, et rapidement pour le nouveau-né, devenant alors un appel entrainant une réponse.

Ceci étant dit je démontrerai que toute la syntaxe de base du langage est issue de l’intériorisation de cette situation de communication consécutive et compensatoire du traumatisme de la naissance.

Cette présentation — en français — reprendra pour l’essentiel une recherche (en anglais) non encore publiée sur le sujet.

Jacques Teyssier

Cours de maîtrise de linguistique germanique

1972–1973

Université de Bordeaux III Michel de Montaigne

Dr Jacques Coulardeau, ed., 1992–1996

Rule Syntactica, Issues 1–11

https://www.academia.edu/12065912/Jacques_Teyssier_at_Rule_Syntactica

Discussion session jusqu’au 12 Mai 2015

https://www.academia.edu/s/6766c48a34

Written by

Dr Jacques COULARDEAU, PhD in Germanic Linguistics (University Lille III) and ESP Teaching (University Bordeaux II) has been teaching all types of ESP

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store