Let’s Celebrate the Winter Solstice

Image for post
Image for post
Quatre titres bien de chez nous

Four works, four books and many authors. Une palette pour tous les goûts, ou presque. Pièce historique sur la première bombe atomique jamais larguée sur un pays étranger. Un thriller dans les moyennes altitudes des Pyrénées. Une nouvelle traduction de l’Apocalypse de Saint Jean à partir du grec. Et une “brochure” satirique de la société qui est la nôtre et qui veut à tout prix continuer à gaspiller au nom de la liberté.

Prenez un moment pour découvrir les catacombes de l’esprit humain au 21ème siècle.

José Valverde at Amazon (14) (23)

QU’AS-TU FAIT, HARRY ? WHAT’VE YOU DONE, HARRY?

UNE AVENTURE BILINGUE DANS NOTRE PASSÉ FONDATEUR

WHAT’VE YOU DONE, HARRY? QU’AS-TU FAIT, HARRY ?

A BILINGUAL EDITION IN OUR FOUNDING PAST

José VALVERDE, translation Jacques COULARDEAU

La pièce se déroule dans le salon ovale de la Maison Blanche à Washington le 6 Août 1945, c’est-à-dire le jour du lancement de la première bombe atomique sur le Japon. Elle commence au moment de l’envol du B29 depuis l’ile américaine de Tinian avec la bombe dans sa soute. Les noms et les fonctions officielles des principaux personnages sont authentiques mais leurs paroles sont de la pure imagination de l’auteur tout en étant vraisemblables. Le Major HINSMITH est imaginaire. Les évènements et les discussions qui ont eu lieu à la Maison Blanche sont à peu près connus mais ils se sont déroulés pendant au moins une semaine. J’ai souhaité contracté le temps, le lieu et l’action. De manière à donner aux évènements relatés authentiques la dimension d’une tragédie classique qui implique unité de lieu, unité de temps, unité d’action. Il s’agit de théâtre !

« Une pièce écrite est toujours un projet de pièce. Seule la représentation après le travail de répétition avec les interprètes permet de trouver la musique juste avec ses rythmes et ses couleurs.

Car, pour moi, le théâtre c’est avant tout un genre musical, un concerto dont les instruments, les acteurs, ne sont pas définis à l’avance. Cette déclaration surprendra peut-être ceux qui constateront qu’il s’agit d’une pièce très réaliste inspirée d’évènements (Hélas !) réels.

Et ils ne sont jamais définis. Les acteurs changent mais aussi le public et le temps qu’il fait dehors dans le temps du dedans. Une pièce n’existe que dans le temps éphémère d’une représentation.

C’est avec ceux qui monteraient ce « projet de pièce » metteur en scène et acteur qu’il conviendrait d’en donner une version plus provisoirement définitive avec ou sans ma complicité active. » (José Valverde, p. 4)

The play takes place in the Oval Office at the White House, Washington, on August 6, 1945, that is on the day of the dropping of the first atom bomb on Japan. The names and official functions of the main characters are real but their declarations are entirely fictitious as imagined by the author, though quite believable. Major Patricia Hinsmith is entirely fictional.

« Even when fully written a play is still and always remains a project. Only its performance after working with the actors during the rehearsals brings out the proper music with its tempos and its colors, because for me theater is first of all a musical genre, a concerto whose instruments, the actors, are not defined beforehand. This assertion might surprise those who will note the play is very realistically inspired by unluckily real events.

And nothing is final? Actors change but audiences do too, and the weather outside as seen in our inner time. A play only exists during the short length of time of the performance. Only those who would try to produce this “dramatic project”, the director and the actors could give a temporarily more final version of it with or without my active support. Another version exists in French with four extra characters, historical characters who are here referred to without being present (Please ask for it if interested). »

Image for post
Image for post

Amazon.com; Amazon.co.uk; Amazon.fr; and all other Amazon stores. KDP Edition

File Size: 1030 KB

Print Length: 129 pages

Simultaneous Device Usage: Unlimited

Publisher: Editions La Dondaine; 1st edition (July 10, 2014)

Sold by: Amazon Digital Services, Inc.

Language: French and English

ASIN: B00LPP3C2M

PRICE: US$10.05, EUR 7.39, ¥ 995, IndR 375.00, …

Image for post
Image for post
Mysterious Pyrenees

Vanessa Chevallier at Amazon.fr (33)

L’ENFANT DE LA COLÈRE

Vanessa CHEVALLIER

Deux sœurs.

Une maison de rêve.

Un petit coin de campagne paisible.

Paisible? Si au début de leur installation, les sœurs Brausch pensent retrouver le domaine familial et renouer avec leurs souvenirs d’enfance, le rêve pour elles va vite tourner au cauchemar.

Le Mal se cache parfois dans la douceur d’un paysage, le long d’une rivière qui vient frapper les pales d’un moulin endormi dans la plaine. Mais le al peut prendre plusieurs visages et n’est jamais celui auquel on s’attend.

Product Details

· File Size: 978 KB

· Print Length: 514 pages

· Simultaneous Device Usage: Unlimited

· Publisher: Editions La Dondaine; 1st edition (July 2, 2015)

· Publication Date: July 2, 2015

· Sold by: Amazon Digital Services, Inc.

· Language: French

· ASIN: B010VYPOWI

· Amazon.com: Kindle $7.54 1 New from $7.50

· Amazon.co.uk Pricing information not available. This title is available to UK customers only.

· Amazon.fr: EUR 6,71 TTC

Abonnez-vous à Kindle Unlimited pour obtenir un accès illimité à plus de 700 000 titres, dont plus de 20 000 en français. Seulement 9,99€ par mois.

SUSPENSE ET TERRITORIALITÉ

Quel bonheur de pouvoir lire un premier roman ! Et celui-ci ne dépareille pas à ce plaisir. Il y a une certaine naïveté dans ces personnages, deux femmes essentiellement, et un père de toute façon qui vient juste de mourir et que les deux sœurs enterrent ensemble et ainsi se retrouvent, l’une s’installant dans le moulin du père mais elle était restée pas très loin, l’autre venant la rejoindre et laissant Paris derrière elle, faisant de Paris ce qu’il est profondément, un décor temporaire pour visiteurs toujours éclairs. Y a-t-il des Parisiens de souche, surtout quand ils sont nés là par une sorte d’accident de parcours dans une pérégrination sans fin ?

Mais le roman devient rapidement dans le petit village où nous sommes, presqu’une petite ville de canton provincial écarté, le cadre d’une sinistre querelle territoriale. C’est à toi, je le veux, tu me le donnes où je te tue. Et tout va balancer entre un moulin ancien et un pigeonnier tout aussi ancien, entre une cleptomane pie voleuse et un vautour médical mangeur de chairs. Un peu d’amour pour ces deux sœurs, mais si peu et toujours frustré par une mort soudaine. Le suspense sentimental se double et s’enfle d’un suspense criminel.

Et le meurtrier, si ce n’est pas une meurtrière, fera feu de tout bois, n’hésitera sur aucun investissement sanguinaire, ne reculera devant aucun obstacle charnel. Qu’on s’en débarrasse et laissons au charnier le soin de trier avec un peu d’aide de la gendarmerie. Ce cynisme assassin est pire encore que l’envie criminelle.

Le pire étant que justice sera faite de facto mais pas de jure. Comme on faisait au Moyen Age. Nos villages de la France profonde n’ont toujours pas changé.

Ce qui est le plus troublant, mais aussi fascinant reste le fait que on passe du point de vue d’une sœur à celui de l’autre sœur et qu’entre deux l’auteure se fait redresseuse de récit pour lui donner la direction nécessaire pour aller sinon droit au but, du moins dans la bonne direction. Et ici et là une vue en plongée dans les profondeurs troublantes et obscures du psychisme de ces gens biens sous tous rapports, comme ils disent après le drame qui a surpris tout le monde tellement ces gens-là étaient normaux. Et le pire c’est qu’ils étaient et sont toujours pour les survivants encore plus normaux que normaux, banals comme les fours et les moulins d’autrefois.

Dr Jacques COULARDEAU

http://www.amazon.fr/Suspense-et-territorialit%C3%A9/forum/Fx2K7CAE5B9Q69E/Tx1S15UTZPGW6Q4/1/ref=cm_cd_dp_ef_tft_tp?_encoding=UTF8&asin=B010VYPOWI

Image for post
Image for post
Révélation et Apocalypse

Jean de Patmos at Amazon.fr (37) (71)

Jean de Patmos

L’Apocalypse de

Jésus Christ

Atelier de Grec Biblique du Diocèse de Poitiers

Traduction :

Ingrid Auriol, Katy Breuil, Michel Caubet,

Jean Couprie, Jacques Lefebvre, Odile de Loynes.

L’Apocalypse enfin révélée ! Ecrite à la fin du premier siècle de notre ère, cette œuvre prophétique, un des piliers de la littérature chrétienne et du Nouveau Testament, n’existait pas encore en langue française dans une traduction fiable, fidèle, et qui respecte le style et les intentions de l’auteur, Jean de Patmos, « le disciple que Jésus aimait ».

La signification profonde de ce livre, perdue vers le VIIIe siècle, quand l’Église dut rechercher la protection des rois francs pour assurer sa survie, est enfin restituée par une équipe de spécialistes du grec biblique. Soucieux d’offrir au public le plus large les secrets de cette œuvre majeure, ils ont fait appel aux commentateurs antiques, qui en détenaient encore les clés, mais aussi aux ressources les plus modernes de la linguistique et de l’exégèse biblique.

Sceau après sceau, le livre se révèle enfin pour éclairer le lecteur de sa lumière éclatante sur les destinées du monde.

La couverture a été réalisée par le graphiste Jean-Paul Chabrier.

Remerciements à Véronique Ragagnon, gemmologue, pour ses précieuses remarques concernant les pierres.

Edition KDP Amazon Kindle

Gestion Editions : La Dondaine, 8 rue de la Chaussée, 63880 Olliergues (Puy de Dôme)

ISBN — 2–905831–28–4

ASIN: B014Y4BE0C EUR 5,20 $5.83

Publisher: Editions La Dondaine; 1 edition (September 4, 2015)

Publication Date: September 4, 2015

Sold by: Amazon Digital Services, Inc.

Image for post
Image for post
Vanity Fair chez les faux-bourges

IL EST ENFIN NÉ LE SAUVEUR DE NOTRE RÉPUBLIQUE

VÉRIFIEZ PLUS DE CENT VERSIONS POLYGLOTTES TOUTES FRANCOPHONES

@ https://atlas.limsi.fr/

Il est venu

Il est élu

Il a parié

Il a gagné

Le Macron nouveau est arrivé

Il y a comme une odeur suave

De bois brûlé et de barbecue

Il a pris le train intercité

En marche et sans billet composté

Enfoncé le Valls

Détroné l’Hollande

Rayé l’Mélenchon

Balayée la L’Pen

Et ne croyez pas, ma chère (façon de parler surtout si vous préférez les garçons), que ce soit un accident. D’entregens en relations connectées, de réseaux en intuitions bien travaillées, il a su parler à tous, prendre dans tous les paniers et jouer au coucou dans tous les nids douillets, ouais bien sûr, pas toujours si douillets que cela. Les Républicains qui font bosser leurs femmes pour pas grand-chose, enfin presque. Mais les Modem ne sont pas meilleurs. La Le Pen qui fait raquer le Parlement Européen pour ses agapes politiciennes dans les Hauts de France et en Paca. Les Insoumis qui n’ont de France que l’internationalisme et qui sont assis sur une couronne d’épines communistes que les ultramarins préfèrent toujours. Et les verts ont perdu toutes leurs couleurs et sont devenus caca d’oie. Ne parlons pas des trotskistes ou des anticapitalistes. Ils font pitié le dimanche à la sortie de la messe.

Il ne reste plus que les Goguettes à trois mais avec une quatrième au piano (https://www.youtube.com/watch?v=wrKzhZSHNzc) pour se sentir encore à l’aise dans la marge de cette petite révolution à la française. On peut donc y aller d’un petit vin blanc qu’on boit sous les tonnelles sur les berges de la Marne. Là où Boulanger avait échoué à cause d’une femme qu’il courut rejoindre en Belgique le jour de l’élection, Macron a réussi en à peine douze mois : être élu, se construire un parti qui a pris l’Assemblée Nationale et qui vient tout juste de se faire une santé au Sénat avec un groupe taillé dans le vif des autres.

Et ne voilà-t-il pas que les règlements de compte commencent. La Mairesse de Lille fait dans la marnasse et liquide deux adjoints précédemment socialistes. Et la liste des transfuges qui préfèrent quitter le bateau qui coule avant d’être forcé à marcher sur la planche pour rejoindre le crocodile du Capitaine Crochet s’allonge d’heure en heure, que dis-je, de minute en minute. Le Parti Socialiste ne vendra pas son siège parisien, mais il va en louer au moins deux étages dont le rez-de-chaussée comme le Parti Communiste Place du Colonel Fabien. On me dit que Sanofi est sur les rangs pour y installer une unité de production de Prozac ou de Zoloft qu’ils vendront à prix réduit, on dit générique, aux survivants du naufrage.

Mais jusqu’où ira donc la débâcle, signifiant clairement une catastrophe à la fois climatique et météorologique puisqu’il s’agit de la fonte des glaces, vous savez celles de la Bérézina. Ségolène Royal est planquée dans le placard à balais des pôles. Elle ne peut pas faire plus de mal que Rocard, son prédécesseur. On se demande simplement si Dominique Strauss Kahn ne va pas revenir faire la nique-nique à tout ce beau monde pour leur apprendre la différence entre la valeur ajoutée et le profit illicite, sans parler du partage des miettes et de l’empochade des miches.

Dans tout ce beau monde il manque cependant une dimension sexuelle, grivoise, à la française, garantie. Une histoire d’hôtel Carlton à Lille, juste en face de l’opéra, ou de ballets roses et bleus comme au bon vieux temps de la quatrième république, ou encore de maîtresse actrice que l’on visite en scooter piloté par un CRS. Comme tout cela est triste. On a un président en famille reconstituée ou reconstruite ou recomposée, je ne sais plus comment on dit, mais c’est de l’or bétonné, du platine sous arche de Tchernobyl. Comment se fait-il que le Canard Enchaîné soit si silencieux ? Ont-ils reçu quelques subsides ou quelques ordres musclés. Et même Charlie Hebdo n’a pas encore révélé la fesse cachée du régime sans sel de ce nouveau président. Pourtant ils ne se font pas prier quand il s’agit de cracher sur l’Islam. Alors qu’attendent-ils pour s’en donner à bras raccourci et à cœur joie sur cet enfant de toubibs devenu banquier chez Rothschild et qui se croit vraiment être le Messie promis dans l’Ancien Testament.

Voilà de bonnes raisons pour se jeter sur SVVBES #2. Le #1 est quelque part dans la jungle virtuelle.

Dr. Jacques COULARDEAU

Image for post
Image for post
La piballe en caballe, la cibelle en palabre

Written by

Dr Jacques COULARDEAU, PhD in Germanic Linguistics (University Lille III) and ESP Teaching (University Bordeaux II) has been teaching all types of ESP

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store