Intelligence Artificielle & Traduction Machine, Enregistrement en direct

Image for post
Image for post

Colloque 25 novembre 2020 “La traduction automatique et usages sociaux des langues. Quelles conséquences pour la diversité linguistique ?”

30/11/20 16:34

Christian Tremblay

Image for post
Image for post

Bandeau_annuaire…150dpi.jpg (23 Ko)

Chers amis,

Nous souhaitons vous remercier vivement pour vos interventions à ce colloque qui nous a tenu en haleine du début à la fin.

Vous comprendrez que nous tenons à en faire écho le plus possible sur Internet et les réseaux sociaux.

1) Aussi nous avons le plaisir de vous informer que l’intégralité des interventions sont maintenant accessibles sur Youtube à ces adresses :

https://www.youtube.com/channel/UCW2XDYUBnOT9hm1TfGdLaGg

https://www.youtube.com/playlist?list=PLmN0_lzOfsIizZXO4v6U7itsgDvNp6vNk

2) Pour les actes

Comme annoncé dans l’appel à communication, nous souhaitons publier le plus vite possible les actes. Nous avions fixé comme date objectif un mois après le colloque, ce qui nous mène aux fêtes de cette fin d’année. Nous espérons qu’il vous sera possible de respecter cette échéance idéale, bien que nous soyons conscients des difficultés que cela peut représenter pour certains d’entre vous. Nous précisons que les normes de publication sont en ligne à cette adresse : https://www.observatoireplurilinguisme.eu/les-actions/colloques-de-ou-avec-l-oep/177778561-traduction-automatique-colloque.

En espérant vous revoir et si vous êtes chercheurs, en comptant sur votre inscription sur l’annuaire des chercheurs sur le plurilinguisme et la diversité linguistique et culturelle : https://annuaire.observatoireplurilinguisme.eu/

TA 25 nov 2020 TB1 (3) — Jacques Coulardeau — Humaniser la machine à traduire ?

https://www.youtube.com/watch?v=12IsEHT0bJ0&list=PLmN0_lzOfsIizZXO4v6U7itsgDvNp6vNk&index=8

Table ronde N° 1 Théorie de la TA

Jacques Coulardeau (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)

Humaniser la machine à traduire ? (Live recording)

2- Pour une période encore indéterminée, les machines ne pourront pas étendre, comme dirait Marshall McLuhan, l’esprit, la spiritualité, l’expérience existentielle et la créativité rebelle des humains.

3- Il n’y aura pas de consolidation globalisée de l’humanité si tout le monde n’a pas accès à tout ce que tout le monde fait, d’où le besoin de traduction en temps réel.

4- Les bibliothèques d’aujourd’hui seront remplacées par des serveurs contenant toutes les « connaissances », « arts », « religions », « philosophie », « sciences » et « technologies » de l’espèce humaine de tous les âges anciens, moyens et modernes ouvrant sur tous les âges à venir, et ce dans toutes les langues nécessaires. D’où le besoin de traduction ; les domaines de la traduction ; IA et traduction ; langues rares et langues menacées ; IA et langues créatives. Typiques cercles vicieux de navigation. L’IA est un outil.

5- Cette énorme bibliothèque multilingue Virtuelle-Réelle devra être en libre accès, ce qui ne veut pas dire sans frais car les personnes qui créent ou inventent cette Propriété Intellectuelle doivent pouvoir en vivre.

6- Le monde futur : soit asservir tous les créateurs de PI, donc les propriétaires, à un revenu garanti de l’État sans lien avec aucun marché, soit de permettre à ces créateurs et propriétaires de tirer, de leur PI, un revenu proportionnel à son utilisation, son utilité et sa diffusion ?

7- Si nous gardons ce concept de PI à l’esprit, il est clair qu’une machine ne possède rien et ne détient pas de droits patrimoniaux, sans parler des droits moraux.

8- Quelle que soit la qualité d’une machine à traduire, c’est toujours le propriétaire de la machine — à l’exclusion du traducteur travaillant sur la machine ? — qui possède la traduction produite par la machine — et qu’en est-il du traducteur humain ?

9- Conclusion. Traduire, même des langues standardisées, crée des ambiguïtés, des malentendus et des erreurs d’interprétation. La traduction automatique n’est valable que si elle est sous supervision humaine. Mais nous devons nous rappeler que la nature peut décider de noyer une ville entière sous des cendres volcaniques, de mettre à genoux toute l’humanité avec une pandémie, d’accélérer les changements cycliques du climat et de la géologie sur la terre pour réduire ou contenir la mauvaise gestion et l’inconduite des êtres humains. L’univers est un être vivant qui a son propre esprit structurel et n’aime pas être malmené par de minuscules créatures qui sont au moins dix ou vingt millions de fois plus petites que l’univers lui-même.

Pré-enregistrement vidéo, Peut-on humaniser les machines à traduire?

TA 25 nov 2020 TB1 (4) — Questions & Commentaires

Interventions de Claire Larsonneur, Jacques Coulardeau, Jean-Louis Vaxelaire, Aurélien Talbot

[Jacques Coulardeau, Traduction-trahison]

https://www.youtube.com/watch?v=u79eCtA0BxE

TA 25 nov 2020 TB3 (5) — Discussion

La discussion est très riche et porte notamment sur la propriété intellectuelle à l’ère du numérique et des Gafam et sur l’édition scientifique.

[Jacques Coulardeau, Propriété intellectuelle]

https://www.youtube.com/watch?v=oz-vhiO897I

Image for post
Image for post

Written by

Dr Jacques COULARDEAU, PhD in Germanic Linguistics (University Lille III) and ESP Teaching (University Bordeaux II) has been teaching all types of ESP

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store