Benjamin Britten’s Operas are Fantasy and Magic

Welcome to the Dream

Théâtres du Monde — Sommaire du N°27
http://www.theatresdumonde.com/mn_accueil.html
L’ÉTRANGER (L’AUTRE) AU THÉÂTRE (n° 27, 2017)

Télécharger la présentation de ce numéro au format PDF

AVANT-PROPOS

Maurice ABITEBOUL — Un projet humaniste

INTRODUCTION

Marc LACHENY — L’Étranger (l’autre) au théâtre

ÉTUDES SUR « L’ÉTRANGER (L’AUTRE) AU THÉÂTRE »

Théa PICQUET — L’Autre dans La Venexiana, comédie anonyme du Cinquecento

Christian ANDRÈS — Le guanche de Ténérife dans une comedia de Lope de Vega : un étranger ennemi, un sauvage ou un barbare ?

Henri SUHAMY — L’étranger dans le théâtre de Shakespeare

Maurice ABITEBOUL — Hamlet… entre autres : de l’altérité à l’aliénation et retour au même

Aline LE BERRE — Le père étranger dans Don Carlos de Schiller (1787)

Marc LACHENY — Un théâtre « qui ne fait de mal à personne » ? Pour une relecture des Bourgeois à Vienne (1813) et des Étrangers à Vienne (1814) d’Adolf Bäuerle

Jean-Pierre MOUCHON — L’Étranger, poème et musique de Vincent d’Indy (1903)

Jacques COULARDEAU — Benjamin Britten. L’étranger, l’enfant et la mort dans ses opéras

Edoardo ESPOSITO — Une énigme venue d’ailleurs dans une pièce de Pirandello

Marc LACHENY — Karl Kraus, de la Sorbonne à la Comédie-Française

Thérèse MALACHY — Le commissaire Maigret de Georges Simenon et « les autres »

Claude VILARS — Quand apparaît l’« autre » dans le théâtre de Sam Shepard

Marie-Françoise HAMARD — Place des héros de Thomas Bernhard : altérité et aliénation — identification et ipséité

Sepideh SHOKRI-POORI — Le théâtre iranien comme moyen d’intervention : le discours interculturel dans Hé ! Macbeth, seul le premier chien sait pourquoi il aboie

Sepideh SHOKRI-POORI — Marina Abramovic : un regard médusant

Ouriel ZOHAR — Le mariage mixte dans Elle voyait dans les champs étrangers (d’Ouriel Zohar)

Bruno MANCINI — Le [bouffon du] roi est mort, vive le [bouffon du] roi ! Souvenir de Dario Fo, dernier Prix Nobel italien de littérature

COMMENTAIRES ET RÉFLEXIONS

Olivier ABITEBOUL — L’autre philosophe : quand les philosophes se donnent en spectacle ou la relation épistolaire impossible

ATELIER D’ÉCRITURE

Michel AROUIMI — Marie Stuart ou Migration des reines

Maurice ABITEBOUL — Le Revenant ou l’autre en je(u)

VU SUR SCÈNE

Jean-Pierre MOUCHON — Chorégies d’Orange — La Traviata — Opéra en trois actes (musique de Giuseppe Verdi et livret de Francesco Maria Piave)

Marcel DARMON — Turandot, opéra de Puccini

NOTES DE LECTURE

Ingrid LACHENY — * Elena Randi, François Delsarte : la scène et l’archétype

Quelques publications récentes de nos rédacteurs :

Aline LE BERRE — * Marc Lacheny, Jacques Lajarrige, Éric Leroy du Cardonnoy (dir.), Modernité du mythe et violence de l’altérité..

Maurice ABITEBOUL — * Christian Andrès, Triptyque

NOTICES SUR LES AUTEURS
SOMMAIRES DES NUMÉROS PRÉCÉDENTS

REVUE THEATRES DU MONDE
Prix, commandes et abonnements

Siège social : Université d’Avignon
Faculté des Lettres et Sciences Humaines
ARIAS-Théâtres du Monde
Madame Brigitte Urbani
62, route de Lyon
84000 — Avignon

contact@theatresdumonde.com

Le prix du numéro, comportant 400 pages environ, est fixé actuellement à 35 euros (+ 5 euros de frais).
(Abonnements et commandes doivent être adressés à Brigitte Urbani.)

PROCHAINS NUMÉROS :

 numéro 28 (2018) — Le théâtre au risque de la traduction

 numéro 29 (2019) — Bienséance et malséance / Décence et indécence

 numéro 30 (2020) — Le bruit et la fureur au théâtre / Haine, violence et guerre

Propositions d’article pour publication
La revue accepte, après accord du Comité de Lecture, de publier des articles portant sur le théâtre et les autres arts du spectacle (mimes, marionnettes, opéra, cinéma, etc.).
Les manuscrits proposés à la revue en vue de publication doivent être adressés (joindre un résumé et un bref CV : fonctions, titres, axes de recherche notamment) directement par courrier électronique au directeur, Maurice Abiteboul et au rédacteur en chef, Marc Lacheny.

CONTRIBUTIONPERSONNELLE

Benjamin Britten. L’étranger, l’enfant et la mort dans ses opéras

Partant de l’opéra Death in Venice (1973) et concluant avec l’opéra The Children’s Crusade (1969), Jacques COULARDEAU remonte dans son étude jusqu’à Peter Grimes (1945) et se penche sur plusieurs thématiques : œuvres adaptées d’Henry James, inspiration religieuse, référence élisabéthaine, ainsi que l’enfant rejeté, exploité, victime.

Il prend ici le terme d’« étranger » dans ses trois acceptions anglaises : « stranger » (inconnu), « estranged » (ostracisé) et « foreigner » (d’un pays étranger). Le thème du rejet négatif ou de la sélection positive mais pour tâche sacrificielle ou calvaire salvateur est absolument central dans l’œuvre de Benjamin Britten qui, musicalement, fait se rencontrer diverses influences modernes ou anciennes, mais surtout qui construit avec ses librettistes des symboliques fortes puisant dans l’héritage roman médiéval. La musique est parfois époustouflante de modernité enracinée dans des traditions séculaires occasionnellement étrangères (Théâtre No du Japon).

You will find all the reading and research notes IN ENGLISH, opera by opera in the following file of some 140 pages.

I am pretty sure opera lovers, Benjamin Britten enthusiasts and music lovers will enjoy following, in chronological order, the building of a whole temple dedicated to the figure of the estranged man, rarely estranged woman, confronted to a child, most of the times a boy, at times a boy and a girl and how these children are confronted to death, real sad death that is anything but natural; but also the death that comes as sinister fate, as war and an obsessive and recurrent Jewish reference, be it Biblical or be it 1939 and Bertold Brecht’s visionary poem on the extermination of children, and first of all the Jewish child on the decision of a Nazi judge.

You will of course love and enjoy over and over again Thomas Mann’s Death in Venice, that poignant story of an old man seeing his end coming and falling in love with a young teenager he will not speak to, he will not touch nor approach in any way, contemplating in him his possible descent, his possible heritage, his possible continuation in his search for beauty, the formal architecture of beauty that is so mesmerizing when met in pure mental and spiritual expectation to survive in it because beauty will survive his own departure.

Death becomes an offering to God and life in this empathetic search for fulfillment.

Dr. Jacques COULARDEAU

Benjamin BRITTEN & Jacques COULARDEAU @Academia.edu & @slideshare.net (73)

Britten’sOperasSurvivalPsychopompDeath

https://www.academia.edu/30240729/BrittensOperasSurvivalPsychopompDeath

Britten’s Operas Love Rejection Death

http://www.slideshare.net/JacquesCoulardeau/brittens-operas-love-rejection-death

Both Published on Dec 4, 2016

TABLE OF CONTENTS

0. Introduction p. 2

1. Paul Bunyan 1941–1976 p. 5

2. Peter Grimes 1945 p. 13

3. Rape of Lucretia 1946 p. 18

4. Albert Herring 1947 p. 23

5. Saint Nicolas 1948 p. 30

6. The Little Sweep 1949 p. 33

7. Billy Budd 1951 p. 39

8. Canticle II: Abraham and Isaac 1952 p. 43

9. Gloriana 1953 p. 45

10. Turn of the Screw 1954 p. 51

11. Prince of Pagodas 1957 p. 74

12. Noye’s Fludde 1958 p. 75

13. Midsummer Night’s Dream 1960 p. 79

14. War Requiem 1962 p. 92

15. Curlew River 1964 p. 104

16. Burning Fiery Furnace 1966 p. 109

17. The Golden Vanity 1966 p. 119

18. Prodigal Son 1968 p. 120

19. The Children’s Crusade 1969 p. 124

20. Owen Wingrave 1970 p. 126

21. Death in Venice 1973 p. 136

Research Interests: Music, Music History, Jewish Studies, Death Studies, Children and Families, War Studies, Opera, Death and Burial (Archaeology), Philosophy of Love, Ideologies of Motherhood, Masculinity, Fatherhood, Boys, Child Soldiers, Hebrew Bible/Old Testament, Psychopomps and ópera

Dr Jacques COULARDEAU, PhD in Germanic Linguistics (University Lille III) and ESP Teaching (University Bordeaux II) has been teaching all types of ESP

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store